Présentation du programme Les 3 Marquises

Les toitures en tuiles de La Marquise de La jonquille déclinent le thème des croupes. Cette particularité lui confère une part de sa personnalité. Une tour, couverte d’une toiture à quatre eaux au format carré, portée par trois colonnes, posées sur un soubassement percé d’un arc en plein cintre habillés de voussoirs en pierres scellés de la Rhune agrémente un de ses angles. 

Certaines loggias sont aménagées derrière des ouvertures surplombées d’arcs droits à encorbellements d’inspiration art déco. L’entrée de l’immeuble dans l’axe de l’allée piétonne est signalée par un habillage décoratif en pierre de la Rhune disposé en plein cintre. De nombreux éléments de décors emprunts du vocabulaire basco landais viennent orner les façades tel que colombages peint en rouge Basque, briques fougères, jardinières, grilles, garde-corps en bois peint ou en serrurerie, volets à écharpes, soubassement en pierre scellés...

 

La marquise de la Fougère exploite le principe de la symétrie pour la façade principale. Elle exhibe face au golf un pignon, mis en valeur par de profondes loggias aménagées à ses extrémités avec au rez-de-chaussée des arcs en plein-cintre habillés de voussoirs en pierre scellés de la Rhune. Son fronton est orné, entre deux contreforts en encorbellement, de colombages en surépaisseurs, peints rouge basque, autour d’habillages en briques fougères. En façade Nord, l’accès au sous-sol est signalé par une ouverture couronnée d’un arc surbaissé, réservé dans le soubassement habillé en opus incertum de pierres scellées rouges de la Rhune.

Un large passage traversant permet d’accéder vers la marquise voisine ou vers le sous-sol.

De nombreux éléments de décors, caractéristiques de l’architecture basco landaise, ornent les façades tels que ; entourages de baie, jardinières, grilles garde-corps en bois peint ou en serrurerie au design d’inspiration art déco, volets à écharpes, soubassement en pierre scellés...

 

La Marquise de La Bruyère présente, face au golf, ses trois pignons accolés suivant une composition asymétrique. La position et la proportion des percements et des baies, et la modénature des ornements de façades sont agencées de manière harmonieuse.

On y reconnait de nombreux emprunts du vocabulaire basco-landais traditionnel tels que ; colombages peints en rouge basque, entourages de baie, volets à écharpes, jardinières, arcs plein cintres, contreforts, et encorbellements. La façade Ouest, côté accès, à l’opposé du golf applique les mêmes principes. Elle s’agrémente d’un arc plein cintre en pierres de la Rhune rouge mettant en valeur l’entrée, un soubassement de la même nature, des habillages de briques fougères.

Un bas-relief en grès blond à l’aplomb d’un oeil de boeuf marque l’axe du pignon principal.